Changements et continuité à l’Union Musicale Bergeracoise

Guy FÉRIOT prend la présidence et Jean-Jack CHAUMONT la baguette de la formation musicale bergeracoise qui entend être l’ambassadrice de la ville.

Tout change à l’Union Musicale de Bergerac (UMB) : après 9 années de direction artistique de l’Orchestre, Francis CELERIER a fait ses adieux lors des concerts du nouvel an, pour prendre une direction à Limoges. Suite à une sélection de cinq candidatures, les musiciens ont choisi Jean-Jack CHAUMONT pour assurer la direction de l’orchestre. Comme ce dernier était président de l’UMB depuis mars 2011, l’assemblée générale de l’association, qui s‘est tenue le 28 mars dernier, a élu Guy FÉRIOT, qui retrouve la présidence qu’il avait quittée en 2009.

Guy FÉRIOT, Bergeracois d’adoption, est un des percussionnistes de l’orchestre (photo) Mais ce « nouveau » président de l’UMB n’est pas un inconnu. Président fondateur de l’UMB en 2003, il a assuré la présidence jusqu’en 2009. Entouré d’une équipe dynamique et de leur chef d’orchestre Francis CELERIER, ils ont étoffé la formation avec l’arrivée de nouveaux musiciens en faisant passer l’orchestre de 18 à 45.

Guy FÉRIOT a su maintenir pendant toutes ces années de présidence une très bonne ambiance au sein de l’orchestre, avec pour devise « le plaisir de jouer ensemble ».

Avec Francis CELERIER, Guy FÉRIOT a créé, entre autres, l’événement des débuts d’année à Bergerac avec les « concerts du Nouvel an » qui ont réuni 1500 personnes en 2012 sur deux représentations au Centre culturel Michel MANET de Bergerac.

« Relancer l’orchestre symphonique »

Les projets du nouveau Président de l’UMB : Parmi ses projets, le nouveau président souhaite poursuivre le même nombre de prestations qu’en 2011, c’est-à-dire une quinzaine, avec toujours une participation à la fête de la musique : concert en l’église Notre-Dame de Bergerac le 21 juin prochain. Guy GERIOT fixe également les objectifs suivants: « Que l’orchestre de UMB soit un ambassadeur de prestige de la ville de Bergerac, en participant à des échanges musicaux avec d’autres formations régionales et nationales; renforcer les liens entre les membres de l’orchestre en assurant notamment la relève par le recrutement de jeunes musiciens, en partenariat avec l’Ecole de musique de Bergerac et le Conservatoire à Rayonnement Départemental de la Dordogne; pouvoir donner la possibilité à des musiciens ne pouvant pas s’acheter un instrument personnel, de jouer quand même dans l’UMB en leur prêtant un instrument; d’encadrer les jeunes musiciens de l’orchestre dans chaque pupitre et enfin de relancer l’Orchestre Symphonique ».

Jean-Jack CHAUMONT, le nouveau chef d’orchestre de l’UMB est originaire d’Orléans où il a suivi des études de musique et appris le saxophone et la clarinette. J-J CHAUMONT a été professeur de musique dans différents collèges du Loiret et de 1986 à 2005, enseignant au Conservatoire de Musique et de Danse de Fleury-Les-Aubrais, près d’Orléans, ainsi qu’à l’école de musique de St-Benoit-sur-Loire. Pendant cette même période, il a également dirigé l’Harmonie intercommunale de Fleury-Sarran. Il a intégré l’UMB en 2010 en tant que saxophoniste, puis clarinettiste soliste. J-J CHAUMONT a des goûts musicaux éclectiques allant du classique au jazz, en passant par la variété. Il dirige également le « petit orchestre » de variétés.

René Delon — Mars 2012

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.